À lire, ce jugement cinglant qui permet de s'instruire sur les répercussions désastreuses sur la scène internationale de la décision imposée par Justin Trudeau de retirer la participation canadienne aux frappes contre Daech. En lisant cette entrevue, rapp

À lire, ce jugement cinglant qui permet de s'instruire sur les répercussions désastreuses sur la scène internationale de la décision imposée par Justin Trudeau de retirer la participation canadienne aux frappes contre Daech. En lisant cette entrevue, rapp
Le Canada a été boudé lors des discussions sur l’ISIS. Et il le mérite pleinement.

                                                                                                         

À lire, ce jugement cinglant qui permet de s'instruire sur les répercussions désastreuses sur la scène internationale de la décision imposée par Justin Trudeau de retirer la participation canadienne aux frappes contre Daech. En lisant cette entrevue, rappelez-vous du fait que Trudeau cautionne l'islam radical et soutient les mouvances associées aux Frères Musulmans, une organisation dénoncée comme promouvant le terrorisme dans un rapport récemment publié par le premier ministre britannique. Et tout ceci a un lien direct avec l'imposition massive dans notre patrie d'une immigration apportant la charia, donc l'islam radical, dans ses bagages....

 
 
«Les libéraux se sont adonnés à un jeu électoraliste minable avec un enjeu d’une importance internationale immense.»
Auteur : Terry Lavender, U of T News, 21 janvier 2016. Traduction : Daniel Laprès.
Lorsque les ministres de la Défense des États-Unis, de la France, de l’Australie, de l’Allemagne, de l’Italie, de la Hollande et du Royaume-Uni se sont rencontrés à Paris cette semaine pour discuter stratégie sur les combats contre l’ISIS, le ministre canadien de la Défense, Harjit Sajjan, n’était pas parmi eux.
Les critiques ont affirmé que le Canada a alors été boudé à cause de la décision du gouvernement libéral de suspendre les missions aériennes de combat contre les forces de l’ISIS. Mais le ministre Sajjan a contré cette affirmation en prétendant que l’absence du Canada de cette réunion n’était pas un enjeu important.
U of T News a demandé au professeur de science politique Randall Hansen, directeur du Centre d’études européennes, russes et eurasiennes du Munk School of Global Affairs, de livrer son point de vue sur la question.
Pourquoi le Canada n’a-t-il pas été invité à cette réunion ?
À cause du retrait de nos combattants de la guerre contre l’ISIS. Il n’y a pas et il ne peut pas y avoir d’autre raison.
Le ministre de la défense a déclaré que ce n’était pas un enjeu important de ne pas avoir été invité, puisque des réunions du genre sont souvent tenues et nous y sommes invités. Est-ce la vérité ?
Non. C’est faux et le ministre le sait, ou il devrait le savoir. Nous avons été exclus de la réunion de la défense centrale consacrée à déloger l’ISIS du nord de l’Iraq. Aucun baratin ne peut cacher ce fait.
Croyez-vous que nous avons été boudés ?
Oui, et le gouvernement libéral le mérite totalement. Les libéraux se sont adonnés à un jeu électoraliste minable avec un dossier d’une importance internationale immense.
Les critiques ont-ils raisons d’affirmer que nous n’avons pas été invités à cause de la décision des libéraux de suspendre les opérations aériennes ?
Sans le moindre doute. Nos alliés, par-dessus tout les Français, étaient furieux à cause de cette décision et nous en avons payé le prix. Je reviens tout juste de Berlin où un haut fonctionnaire s’est moqué ouvertement des soldats canadiens qui ont été contraints de retirer leurs uniformes et de revêtir des chemises en flanelle parce que cela leur donnait une allure de gardiens de paix.
Est-ce que c’est significatif ?
Oui. Comme je l’ai récemment expliqué, cette décision était mauvaise dans son principe - car il faut détruire l’ISIS - et elle envoie un message terrible à nos alliés, notamment l’un de nos plus anciens alliés, la France.
Devrions-nous en être préoccupés ?
Oui, absolument. Nous avons été exclus de cette importante réunion, et notre gouvernement n’a pas encore présenté sa planification au Parlement, au-delà d’une vague parlote à propos d’«entraînement», ce qui, d’évidence, est quelque chose dans lequel nous n’étions pas très doués puisque l’armée iraqienne fut ensuite écrasée par l’ISIS.
Que feriez-vous si vous étiez le ministre de la Défense ?
En premier lieu, je n’aurais jamais pris cette décision et, suite aux attentats de Paris en novembre, j’aurais travaillé avec nos alliés afin de redoubler le mieux possible la campagne militaire contre l’ISIS. Même si cela permet d’être à l’aise avec les progressistes de salon, il n’y a rien d’admirable à laisser les autres pays se charger des combats tandis que vous vous abritez derrière des sermons libéraux.
Source originale : http://www.news.utoronto.ca/canada-... Note du traducteur : En complément d’information, voyez : https://www.facebook.com/notes/dani...
7 commentaires
Commentaires
Andre Morin C'est ça que ça fait un vote stratégique, tu te reteouves avec un méchant tata imbécile au pouvoir qui lorsqu'il récite ses conneries se la joue façon Molière de très mauvaise façon car en plus d'être un osti de tata il est mauvait dans tout
 
Dowling Frederica Mechant tata oui ..comment a til pu se retrouver au pouvoire .... faut vraiment dormire les quebecois.. c pas croyable
 
Liette Boudreau Tout simplement parce qu'il se prend un autre l'esti..C'est une grosse tête vide comme son père..
 
Martin Letourneau Le pire c'est qu'ils ont raison de bouder la Canada, il nous voient maintenant comme des traîtres à cause de ce pantin de l'islam radical. Et il se croit bien "hot" avec tous les selfies qu'il fait avec des p'tites filles et des matantes. Pauvre imbéci...Voir plus
 
Andre Morin C'est vraiment bizarre, tout le monde que je vois me disent qu'ils n'ont pas votés pour ce deux de pic, y'a t' il eu fraude électoral, surtout qu'il partait dernier dans les sondages, cet espèce de con fini devrait être plutôt un laveur de vaisselles plutôt que PM.
 
Joan Blais J'ai pensé exactement la même chose que toi au sujet du vote André Morin ! bizarre, dans mon entourage, personne n'a voté pour ce pantin non plus...
 
Sylvain Tremblay Son pere a vendu le quebec ,son fils va vendre le canada
 
Daniel Laprès a publié un article.