À quoi sert le Parti libéral? PLUS de 300 Commentaires des pro libéral et de Nous les Québécois !

À quoi sert le Parti libéral? PLUS de 300 Commentaires des pro libéral et de Nous les Québécois !

À quoi sert le Parti libéral?

 

 

D’une tuile à l’autre, le Parti libéral voit sa réputation s’amocher depuis 

quelques semaines. Ou peut-être, depuis quelques mois. Ou peut-être même 

depuis quelques années. On ne sait trop, on ne sait plus. Car pour bien des 

Québécois, le Parti libéral n’a jamais eu d’autre réputation que celle d’une 

organisation politique bien huilée, à l’éthique approximative, d’abord 

connectée sur notre bourgeoise fédéraliste et se maintenant au pouvoir grâce 

au bloc électoral constitué par la communauté anglophone et l’électorat issu de 

l’immigration, pour qui chaque élection est un référendum  sur 

l’indépendance où il faut mettre en échec la souveraineté du Québec. 

Davantage que les péquistes, on pourrait dire que les libéraux sont les 

véritables obsédés du référendum – à tout le moins, ils en parlent tout le 

temps car ils savent ainsi entretenir la peur irrationnelle de certaines 

catégories de la population à l’endroit de l’indépendance.

À quoi sert le Parti libéral du Québec? Quelle est sa fonction historique? On le sait, 

le PLQ est le parti de gouvernement traditionnel au Québec. Et son rôle fondamental, 

c’est de maintenir coute que coute

 la domination politique du Canada sur le Québec. C’est sa mission historique. 

Évidemment, il ne saurait se réduire à cela. Car c’est une formation politique complexe

à laquelle se rallient aussi des hommes et des femmes naturellement portés vers l’exercice du 

pouvoir et peu portés vers ce que représente le Parti Québécois. Pour eux, le Parti libéral représente 

le parti des choses sérieuses, loin des querelles idéologiques qu’ils associent, à tort ou à raison, 

au mouvement souverainiste. C’est le parti de la stabilité, 

de l’ordre établi, de la prospérité tranquille, des choses qui ne doivent pas changer. 

Mais en s’y ralliant,ils se rallient, peut-être malgré eux, à une structure qui joue un rôle central 

dans notre subordination nationale.Par ailleurs, au fil de l’histoire, on a pu croire que son rôle 

se brouillait. Par exemple, dans les années 1930, il y avait une aile nationaliste et progressiste 

ardente au sein du Parti libéral. Elle l’a quitté pour fonder l’Action libérale nationale, qui a porté 

l’espoir d’une première révolution tranquille à ce moment. De même au moment de la Révolution 

tranquille, le PLQ a été investi par des forces de progrès social, principalement associées à la 

figure de René Lévesque. Cela a conduit du Mouvement 

Souveraineté-Association en 1967. Enfin, au moment de l’Accord du Lac Meech, son 

aile nationaliste, incarnée dans les figures de Jean Allaire et de Mario Dumont, s’en est détachée 

pour aller créer l’Action démocratique du Québec. En un mot, il arrive que certains libéraux fassent 

l’expérience des limites de leur parti : leurs principes entrent en contradiction avec la véritable 

fonction du PLQ.

Mais ce qui caractérise le PLQ d’aujourd’hui, c’est qu’il est complètement vidé de 

tout nationalisme. Le PLQ ne fait plus semblant de jouer cette carte. Il ne joue plus 

la comédie de la fidélité au Québec d’abord. C’est maintenant le parti canadien au Québec. 

Comme je dis souvent, il a été colonisé idéologiquement par le Parti libéral du Canada : 

c’est le moment Philippe Couillard. Le PLQ s’est trudeauisé : il ne présente plus 

seulement le Canada au Québec comme un arrangement politique avantageux mais comme 

un pari moralement supérieur à une indépendance diabolisée. Le fédéralisme est désormais 

idéalisé à la manière d’un idéal cosmopolite. C’est le ralliement philosophique du PLQ 

à l’ordre constitutionnel de 1982. En un mot, le PLQ est désormais le chantre de la 

dissolution politique et identitaire du Québec dans le Canada. C’est ainsi qu’il entend 

parachever sa mission historique : pousser les Québécois à aimer un pays qui les nie.

 

 

261 COMMENTAIRES

 

 

 
Armand Hébert
 
 
 

 

Jean de la néass.....

Jeep007

Cestsansespoir

Et qiuelques autres de cette trempe.

Voici quelques observations que j'aimerais partager.

Ils reviennent constamment avec les mêmes invectives ineptes, des papier -collés ineptes qui, à la longue, démontrenet un manque de respect pour tous les autres lecteurs.

Quand je suis venu ici, le fédéralisme, pour moi, n'était qu'une option politique que l'on pouvait ou non favoriser. 

Depuis, je me surprends à la trouver moins beaucoup moins attrayante. Et même, parfois, à travers leurs commentaires, à sincèrement la détester.

Je souhaite une bonne journée à tous.

 

 
 
Jean De la néassitude dit le brillant
 
 
 

 

@Alain D

 

 

 Épargne nous ton copié collé de wikipédia

 

 
Alain  D
 
 
 

 

@Jean De la néassitude dit le brillant

 

 

Tu n'est pas a l'aise avec les faits.

 

 
Meh et Meh Encore
 
 
 

@Alain D @Jean De la néassitude dit le brillant Tu n'est pas à l'aise avec la démocratie.

 
Yo9393
 
 
 

@Meh et Meh Encore @Alain D @Jean De la néassitude dit le brillant  La démocratie truquée, non!   Et vous?

 
Meh et Meh Encore
 
 
 

 

@Yo9393 @Meh et Meh Encore @Alain D @Jean De la néassitude dit le brillant

Est-ce que la démocratie été truqué chaque fois que le PQ a formé un gouvernement avec moins de 50% de la vote?

 

 
 
Meh et Meh Encore
 
 
 

 

@Alain D

Et ceux qui n'atteint pas les critères mon dictateur est-ce qu'ils seront obligés de payer des impôts? Le droit de protester? En gros, est-ce qu'ils seront des citoyens égaux à ceux qui ont le privilège de voter?

 

 
 
 
ClaudeCC
 
 
 

 

''maintenir coute que coute la domination politique du Canada sur le Québec''  Pourriez-vous donner des exemples sérieux de ''domination'' exercée et des effets de la soumission SVP.

 

Parce que moi je ne me sent pas dominé...question de feeling j'imagine.

 

 
Jean De la néassitude dit le brillant
 
 
 

 

@ClaudeCC

 

 

 Les péquistes se sentent dominés parce que le Canada nous donne un chèque à chaque année de 9 milliards de $.

 

 
jeep007
 
 
 

@Jean De la néassitude dit le brillant @ClaudeCC  Le Québec envoie 49.5 milliard à Ottawa chaque année et on recoit 61.4 milliard, plus services ...

 
jean-claude archetto
 
 
 

 

@jeep007

 

Sauf qu'il n'y a plus grand monde pour croire à ces crosses comptables. On sait bien que les chiffres on peut leur faire dire ce qu'on veut et son contraire de la façon qu'on les manipule. Croire que  les *Canadians* nous donnent de 10 à 20 milliards par année pour nos beaux yeux , eux qui nous aiment tellement  et croire au petit chaperon rouge pour moi c'est pareil!

 

 
jeep007
 
 
 

@jean-claude archetto  Ces chiffres viennent de Michel Girard de LCN....Je suppose que lui non plus n'est pas credible....

 

 

@jeep007

 

Francois Legault le soulignait à l'époque on ne peut pas envoyer 50 milliards par année à une autre nation pour  laisser une majorité financer ce qu’elle veut, choisir ce qu’elle veut, et nous placer devant l’obligation de subir ses choix. Critiquer le régime, c’est faire comprendre aux Québécoises et aux Québécois qu’il est absurde d’envoyer autant d’argent pour se laisser ligoter, pour se faire imposer des solutions qui ne seront jamais mieux, à la lumière de nos intérêts nationaux, que des compromis inadéquats.

 

Accepteriez vous de donner la moitié de votre paie à votre voisin pour qu'il l'administre à votre place.

 

 
 
Christian Crest
 
 
 

@ClaudeCC Pour voir quelque chose faut naturellement s ouvrir les yeux et voir ce qui ce passe dans tous les pays OUI il y a bien de la soumission cacher et qui débute a être de plus en plus visible et reçu par des gens qui on bien les yeux ouvert et surtout veulent bien le voir !!

 
Yvon Roger
 
 
 

Beaucoup crois que si les partis francophones ne forment pas qu'un seul parti pour combattre le parti libéral anglophone et allophones, la mort des votants francophones  est assurée et la soit disant démocratie de l'élite francos nourrit pas le Canada anglais ne sera que de mots.    

 
 
 
 
 
jeep007
 
 
 

Tu devrais te forcer mon BOCK, il nous reste la POUTINE sauce à nationaliser....

 
Christian Crest
 
 
 

@jeep007 Parlant Poutine c est un homme comme lui ça nous prendrais ci rem,être tous en place et le peuple en serrais fier du moins le vrai peuple pas le lèche botte des PLQ  qui veulent et ça depuis belle lurette laver le Québec et c est de Famille ça chez les Trudeau !!

 
 
Jean De la néassitude dit le brillant
 
 
 

Tant que les syndicats vont avoir le contrôle de l'état, la pauvreté endémique persistera au Québec. 

 
Astyanax
 
 
 

 

Plus une société est syndiquée, plus elle est riche; moins elle l'est, plus elle est pauvre.

Je commence à croire que, au fond, le PLQ sert surtout de refuge aux ignorants...

 

 
 
jeep007
 
 
 

A quoi sert la PLQ!!!!!, Facile mon Bock !!!, cela te permet de recevoir une paie pour ton chialage .....C'est la seule chose qui te permet de gagner ta vie de chialer , critiquer et en plus, tu es chanceux tu travaille justement pour le roi des lock-outs....

 
réal lis
 
 
 

@jeep007 c``est dur d`apprendre la véritée  un parti de crapule qui avait tout ces voleurs bien organiser mais maintenant ils se font pogner de plus en plus leur règne de voleur achève

 
 
cestsansespoir
 
 
 

 

Mais ce qui caractérise le PLQ d’aujourd’hui, c’est qu’il est complètement vidé de tout nationalisme...je ne vote pas PLQ ni PLC mais si ceci était seulement réel et que le PLQ procède enfin à la démolition du modèle québécois, mon vote serait pour eux..hélas non...

 

Enfin nous avons quand même échappé au poulet nationalisé, à la boîte à clous et au marteau nationalisés et nous avons appris que les alumineries auraient dû être aussi nationalisés...avec quel argent nul ne sait... 

 

 
Au tant que ça
 
 
 

Dans la réalité des faits nous sommes tous fils et fille d'immigrant au Quebec à l'exception des autochtones et quand les immigrants se rendront à l'évidence que nous sommes tous dans le même bateau pour un avenir meilleur la donne pourrait changé et le PLQ pourrais prendre de très longue vacance

 
cquoila
 
 
 

@Au tant que ça Les autochtones étaient aussi des immigrants: le premier n'est pas venu au monde tout seul en Amérique.... La terre appartient à celui qui a su la conquérir et à la développer ce qui n'est pas le cas des autochtones et même si on les aime bien, nous ne sommes plus immigrants dans notre pays. C'était le cas de la première génération mais plus maintenant.

 
Au tant que ça
 
 
 

@cquoila bon pour les autochtones quand on peu difficilement dire de où ils ont arriver on peu dire qu'il était les premiers et pour le reste quand tu connais ta descendance elle est en toi première deuxième troisième génération l'importance c'est savoir qui tu est et où que tu veux aller.

 
 
 
Daniel Côté
 
 
 

À quoi sert le parti libéral ?  À maintenir la nation québécoise sour la domination de la nation canadienne.  À qui sert le parti libéral ? Aux  libéraux et à  leurs amis qui s'en mettent plein les poches.

 
Dimas mendevev
 
 
 

 

En sachant qui est un parti corrupt, les gens continuent à l'appuyer, ils ont élue Couillard, en outre qui a gardé ses avoirs dans des abris fiscaux, réveillez vous les moutons endormis!

 

 

 
Jean De la néassitude dit le brillant
 
 
 

Bock Coté ne peut nier que le syndicalisme extrême pratiqué ici dans la fonction publique, et ce au détriment de tous les travailleurs du privé, est bien plus une nuisance à la prospérité qu'autre chose.

 
jean-claude archetto
 
 
 

 

@Jean De la néassitude dit le brillant

 

Dans la tête des partisans d'une drette épaisse  peut-être, mais dans les faits les pays avec le plus haut taux de syndicalisation sont aussi les plus prospères ceux où il fait le mieux vivre. C'est normal car la richesse créée par le travail y est mieux partagée.

 

 
Jean De la néassitude dit le brillant
 
 
 

 

@jean-claude archetto @Jean De la néassitude dit le brillant

 

 

 Il faut que la richesse soit crée par le privé et non pas en taxant les plus productifs pour embaucher des fonfons de l,état.

 

 
jean-claude archetto
 
 
 

 

@Jean De la néassitude dit le brillant

 

Ce que les drettistes ne comprennent pas c'est que l'entrepreneur privé ne crée pas seul la richesse. Il investit et en retire un profit conséquent , mais sans les travailleurs qui sont la force qui réalise et fait fructifier son investissement il n'est rien. Sans l'État qui met en place les infrastructures sociales et les services nécessaires à la population il n'est rien non plus.

Sans les fonfons de l'état mon neuronné tu vivrais dans une grotte, mais peut-être est-ce le cas?

 

 
 

Ce commentaire à été supprimé

 
 
jean-claude archetto
 
 
 

 

C'est un très bon résumé de l'histoire du déclin du parti libéral. Quand même une libérale de conviction comme Fatima Houda-Pépin le constate ,c'est facile de voir que le PLQ de Couillard a perdu tout ce qu'il y avait de représentatif pour les Québécois francophones  est qu'il est devenu le véhicule captif du vote anglo-allo dont il est chargé de surveiller les intérêts .

La question à se poser jusque quand la population du Québec francophone à 80% acceptera t-elle de faire le jeu de ceux qui travaillent à son assimilation? 

 

 
 
 
Jean Émarre
 
 
 

Bonne article, j'aimerais ça être milliardaire. Je viendrais vivre au Québec. Je dicterais au parti au pouvoir (n'importe lequel) la manière dont je veux que ça marche et tout ça en profitant des paradis fiscaux. Et je rirais d'entendre le petit peuple se chicaner. Comme, on sait bien vous autres les séparatiste, les fédéralistes, les bleu, les rouges, les verts ect.. ect.. ect... Non mais on va tu arrêter d'embarquer dans cette mascarade. On pourrais tu s'entendre et que notre chèque de paye soit vraiment un chèque et non de l'argent qui serve à payer ce que le milliardaire refuse de payer.

 
Aka 47
 
 
 

C'est simple le parti libéral sert depuis 40 ans  à réparer les erreurs des Péquistes mais je crois qu'il est trop tard le Québec est en train de mourrir.Bravo Péquistes vos rêves fous ont tout dètruit.

 
Yo9393
 
 
 

@Aka 47  La lourde dette laissée par le PLQ sous la gouverne de Charest de 2003 à 2012.  La piètre performance économique du PLQ de 2014 à 2016.

 
 
Alain Sirois
 
 
 

À lutter contre les "séparatisses" qui cherchent à détruire "notre pays", point final. Ça fait 40 ans qu'on nous le répète et qu'ils ne font rien d'autre.

 
Alain  D
 
 
 

 

@Alain Sirois

 

Malgré la menace de l'Église qui déclare que voter contre la confédération constitue un péché mortelpas moins de 45% des Québécois choisissent quand même de voter pour les Rouges.

 

Maintenant l'église a été remplacé par le parti Libéral du Québec

 

 
 
François Ricard
 
 
 

 

""Nous les fédéralistes, avons continués notre cheminement dans le Canada ""

C'est vrai. Un cheminement à reculons.

Sur le plan politique, le Québec est devenue une entité qui ne compte plus. Un gouvernement peut prendre le pouvoir à Ottawa sans avoir aucun représentant au Québec.

La culture francophone au Canada accuse des pertes constantes et le taux d'assimilation des francophones va croissant d'année en année.

Le français au Québec même perd du terrain. À Montréal, en ce 7 avril 2016, il est deux fois plus facile à un nouvel arrivant qui parle anglais de se trouver du travail qu'à un autre qui parle français. Et ce dans notre métropole où le français est supposée être la langue de travail.

Et puis une fédération semblable à ce que nous avons est un simple état de transition. Les pères de la confédération, surtout les anglophones, l'avaient très bien appréhendé. Après un temps plus ou moins long, il est normal que le pays tende vers une plus grande unité. Ce qui implique L'uniformité en tout. Et éventuellement une assimilation complète.

Alors si nous croyons en une nation francophone en Amérique, logiquement, nous devons conclure qu'un jour ou l'autre il faudra devenir indépendant. Car une nation, pour assurer sa pérennité doit s'appuyer sur un état bien à elle. Ou nous devrons, les yeux grands ouverts, choisir l'assimilation.

La question n'est pas :"voulons-nous l'indépendance?" mais bien "voulons-nous continuer d'exister?"

 

 
Alain Sirois
 
 
 

Les québécois on choisi "démocratiquement" de ne plus exister, mais l'extinction d'une culture ne se fait pas du jour au lendemain et ça va prendre encore des décennies avant que toute trace de notre passage ait été effacée.

 
Armand Hébert
 
 
 

 

@Alain Sirois

À moins d'un soubresaut ....qui est toujours possible et éminemment souhaitable. 

 

 
Mansour
 
 
 

 

@Armand Hébert

les québécois ont dit non deux fois, et ils ne font plus d enfants, vous croyez aux miracles.

ajoutez à cela que le PQ dort au gaz depuis 1995.

l avenir réside désormais dans un parti nationaliste autre que le PQ qui lui est devenue un boulet.

 

 
 
Alain  D
 
 
 

 

@François Ricard

 

 Lors des premières élections en août 1867, les Québécois doivent choisir entre les Bleus proconfédéraux et les Rouges qui s'opposent à la nouvelle constitution. Le programme de ces derniers est plutôt mal défini mais il n'est pas sans rappeler la souveraineté-association dont on reparlera 90 ans plus tard. Malgré la menace de l'Église qui déclare que voter contre la confédération constitue un péché mortelpas moins de 45% des Québécois choisissent quand même de voter pour les Rouges. On sait aujourd'hui que les élections ont été volées par les Bleus dans plusieurs circonscriptions. Certains candidats proconfédération ont remporté des victoires douteuses avec des majorités de seulement 6 votes.

 

 

 

@Alain D

François Ricard, je ne sais si c'est le même qui commente ici, a écrit un texte sur la constitution de 1867 qui relate les principales péripéties de cette entourloupette qu'est la constitution canadienne: nos pères de la confédération, le rôle du clergé, la supposée "démocratie", le référendum promis etc.

Le titre: la constitution de 1867: une escroquerie. 

 

 

 
 
colonisé colonisé
 
 
 

Vous  vous rappelé Nicolas Girard du parti Québécois nommé a tête de la stm après l`élection malgré un très bon travail on l`a remplacer par schnoob depuis ce temps la stm n à pas cessé de décroitre salut

 
 
Jean De la néassitude dit le brillant
 
 
 

Le Québec est rendu à la croisée des chemins, on a maintenant tous les programmes sociaux inimaginables, nous sommes rendu à l'étape de dégraisser une partie de l'état qui nuit à l'économie, et c'est ce que le PLQ a commencé à faire, mais il reste encore un travail colossal à accomplir et ce n'est pas en parlant d'indépendance qu,on va y arriver.

 
Yo9393
 
 
 

@Jean De la néassitude dit le brillant  Nous sommes rendus à l'étape de chasser le PLQ du pouvoir parce qu'il nuit à l'économie plus que n'importe quel programme social. 

 
Botaniste
 
 
 

 

@Yo9393

Même TVA économie prétend que c'est l'insécurité politique qui nous draine vers le fond et l'insécurité politique est-ce le PLQ, le PQ, la CAQ ?

 

 
 
Natifs
 
 
 

Après les neurones, voici le brillant! Jean, vousêtes le champion des changements de lseudos, mais cela ne vous donne pas plus de jugement.

 
 
Aka 47
 
 
 

Mr.Côté pour répondre à votre question à quoi sert le parti libérale c'est simple ça fait  40 ans qu'ils essaient de retenir les sièges sosiaux les investisseurs autrement dit tous ceux qui investissaient au Québec et qu'ils ont quittés pour les autres Provinces tout ça à cause de l'indépendance et de l'incertitude politique 

 
Natifs
 
 
 

Pauvre aka, il s'est perdu plus de sièges sociaux dans les 12 dernières années libérales, et cela continue, que dans les 30 années précédentes.

 
 
Michel Landry
 
 
 

@Aka 47 Les investisseurs honnêtes fuient la fraude et la corruption comme la peste. On en voit les résultats dans deux dernières années, pendant que l'emploie grimpe ailleurs ici c'est le chômage qui prends racine. Ils appel cela l'effet libéral.

 
 

Ce commentaire à été supprimé

 
Jean De la néassitude dit le brillant
 
 
 

 

@marc millaire

 

 

 Au contraire un Québec indépendant serait le paradis des syndiqués et de la pauvreté.

 

 
Astyanax
 
 
 

 

Toutes les études le montrent: les sociétés plus syndiquées offrent de meilleurs salaires et un plus grand pouvoir d'achat que les sociétés moins syndiquées.

Vous sauriez tout ça si vous vous informiez comme du monde.

 

 
LucBeausoleil
 
 
 

Ah oui? As-tu une source de ce que tu avances?

 
Astyanax
 
 
 

 

"De très nombreuses contributions ont évalué l’effet des activités syndicales sur le niveau des

salaires et sur les inégalités de salaires depuis le début du siècle, notamment aux Etats-Unis. Ce sujet

fait aujourd’hui l’objet d’un consensus, les chercheurs s’accordant pour dire que les entreprises

syndiquées offrent, en moyenne, une rémunération supérieure à celle des entreprises non syndiquées." - rapport final du GREGOR, Université de Paris 1 Sorbonne, décembre 2006.

Ce n'est qu'une citation d'une étude parmi des dizaines qui disent TOUTES la même chose.

 

 
 
 
Jean De la néassitude dit le brillant
 
 
 

La vraie révolution au Québec sera le jour ou Bock réalisera qu'on peut se développer et être prospère dans un grand  pays comme le Canada, mais pour cela, ça prendrait quelques cours d'économie.